Caillebotis de ventilation pour céréales

 

 

 

Ces caillebotis permettent de ventiler un fond de benne de manière homogène pour éviter la dégradation d'une céréale avant stockage : échauffement, moisissures, mauvaises odeurs.

 

Photo caisson

Kit de ventilation pour céréales, un système de ventilation pour intégrer des fonds de bennes de récoltes lors des battages de céréales.

 

L'OBJECTIF DU SYSTEME

 
  • Sécuriser de petits lots de matières premières qui ne pourraient être collectées et stockées dans la foulée.

  • Aérer le fond d'une benne de récolte n'est pas nouveau, mais le moyen pour y parvenir est innovant. La mise en place de plusieurs éléments de caillebotis amovibles liés entre eux dans une benne ou un caisson permet de ne pas contraindre leur utilisation dans la durée et offre un montage simple sur le principe du kit. Tel qu'ils sont conçus, l'air peut circuler sur tout le fond de la benne, via un ventilateur relié par gaine souple. Le séchage d'un produit est également possible

D'OU VIENT L'IDEE ?

 

La conception de cet outil est née d'une problématique soulevée par la Sa Pinault bio, collecteur et stockeur de matière première dans le grand ouest (basé en Ille et Vilaine), pour qui le stockage de certains produits pose parfois problème.

« Cela concerne de petits lots de sarrasin, colza, lin, voire du tournesol qui, récoltés à certains moments, en particulier en fin de semaine, ne peuvent être stockés immédiatement chez nous, alors qu'ils doivent être conservés aux normes, soit un taux d'humidité de 15 % maximum », explique Jean-Michel Bohuon, à la Sa Pinault.

Le plus petit séchoir du collecteur accepte un volume minimum de 10 à 15 t, mais pour de plus petits lots, c'est parfois le risque de devoir les « déclasser ». « Il est arrivé que nous soyons contraints pour les conserver, de les stocker avec du mélange céréalier destiné à l'alimentation animale, alors qu'avec un système tel que celui de Erwann Touffet, les producteurs pourraient être autonomes pour préserver ces récoltes en attendant un stockage définitif », ajoute le responsable.

LA SOUPLESSE D'UTILISATION DU KIT

 

Parti de ce constat, l'entreprise Erwann Touffet Sarl a mis au point un système souple, prévu pour des caissons standards de 15 à 18 m3, dans lesquels viennent se nicher 4 à 5 éléments de caillebotis.

« Les éléments, en acier, sont amovibles et fabriqués sur mesure en fonction de la benne, de manière à bien occuper toute la surface du support », explique-t-il. Montés sur roulette, ils sont posés facilement et accrochés. Chacun d'entre eux est doté d'une tôle en acier galvanisé perforé de trous de 2mm, grâce auxquels l'air circule dans la benne.

Les caillebotis sont en outre équipés d'un circuit d'air relié à un ventilateur extérieur, permettant de répartir ce flux de manière homogène sur tout le fond la benne. « Une céréale récoltée risque de s'échauffer en une journée, d'où l'intérêt de bien la ventiler », précise Erwann Touffet.

Un séchage est possible sur le même principe, dans le cas où une récolte devrait être ramenée aux 15 % d'humidité attendus. « Le séchage est réalisé avec un bruleur gaz avec une température oscillant entre 40 et 60 ° pour ne pas endommager le produit », ajoute le concepteur. Un système ventilateur/brûleur devrait d'ailleurs être disponible en option.

 

 

logiciel-cao-640-001Le kit de ventilation (à près de 280 €uros/m2 sans ventilateur) a vu le jour et a été testé sur les récoltes 2013 avec la société SAS Pinault BIO.

 

 


 

 

 

 

Joomla templates by a4joomla